À la rencontre du Cuir avec Eric Klein


Sans l'art du tanneur, la peau ne resterait qu'un déchet encombrant. Cet art s'appuie sur un savoir-faire acquis de longue date, associé à des techniques modernes faisant appel à du matériel et des produits chimiques de haute technologie.

 

Les opérations physico-mécaniques effectuées sur des machines spéciales permettent de couper certains résidus inutiles, de désépaissir le support, de l'assouplir, de le sécher à plat et de déposer un film protecteur plus ou moins épais à sa surface.

 

Les procédés les plus courants de transformation de la peau en cuir fini, se décomposent toujours en quatre grandes phases sur une durée moyenne de quatre à cinq semaines :

➣ le travail de rivière,

➣ le tannage,

➣ le corroyage,

➣ la finition ou finissage