Arrestation de Saint Crépin et Saint Crépinien, groupe sculpté de l'église Saint-Pantaléon de Troyes - 1890, cuir, maroquinerie,
Arrestation de Saint Crépin et Saint Crépinien, groupe sculpté de l'église Saint-Pantaléon de Troyes - 1890

La légende de Saint-Crépin et Saint-Crépinien

Sous le règne de Dioclétien, Crépin et Crépinien, deux frères d'une famille patricienne romaine, se convertissent au christianisme. Le pape Caïus leur donne pour mission d'évangéliser la Gaule. En 285 après Jésus Christ, ils s'établissent à Soissons pour y exercer le métier de cordonnier. Le général Maximianus Herculeus leur demande d'abjurer leur foi et d'adorer les idoles païennes, ils refusent et on leur tranche la tête en 287. En 649, l'évêque de Soissons fait transférer les restes des deux frères dans la crypte de sa basilique, qui devient un peu plus tard l'abbaye Saint-Crépin le Grand. En 1379, la confrérie des compagnons cordonniers est établie dans la cathédrale de Paris. Les cordonniers prennent pour patrons Saint-Crépin et Saint-Crépinien, fêtés solennellement le 25 octobre. Depuis , cette dernière s’applique plus largement à toute la famille du cuir.

source : romans-sur-isère

Statuette Saint-Crépin Musée de Romans sur Isère, Cuir
Saint-Crépin Musée de Romans sur Isère - 26100